Invités d'honneur

 

En 2018, cinq personnalités françaises et chinoises sont invitées à participer au Prix Fu Lei.

 

Pierre Assouline

Pierre Assouline, né en 1953 à Casablanca, est un romancier, journaliste, chroniqueur de radio, et biographe, ancien responsable du magazine Lire, membre du comité de rédaction de la revue L'Histoire, et membre de l'académie Goncourt depuis 2012. L’auteur tient également le blog littéraire La République des livres et l’un des sites francophones les plus visités en matière d’actualité littéraire. Auteur de nombreuses œuvres de fiction et de biographies, Pierre Assouline a notamment écrit Lutetia en 2005, qui retrace l’histoire de l’hôtel parisien du même nom durant la Seconde Guerre mondiale, et les biographies de Marcel Dassault, Georges Simenon, Gaston Gallimard, Jean Jardin, Daniel-Henry Kahnweiler, Albert Londres ou encore Hergé. Gaston Gallimard. Un demi-siècle d'édition française et Du côté de chez Drouant ont été publiés en Chine respectivement en 2010 par la People's Literature Publishing House et en 2016 par Hai Tian.

J.M.G. Le Clézio

J. M. G. Le Clézio est né à Nice le 13 avril 1940. Il est originaire d'une famille de Bretagne émigrée à l'île Maurice au XVIIe siècle. Il a poursuivi des études au collège littéraire universitaire de Nice et est docteur ès lettres.
Malgré de nombreux voyages, J. M. G. Le Clézio n'a jamais cessé d'écrire depuis l'âge de sept ou huit ans : poèmes, contes, récits, nouvelles, dont aucun n'avait été publié avant Le Procès-verbal, son premier roman paru en septembre 1963 et qui obtint le prix Renaudot. Influencée par ses origines familiales mêlées, par ses voyages et par son goût marqué pour les cultures amérindiennes, son œuvre compte une cinquantaine d'ouvrages. En 1980, il a reçu le grand prix Paul-Morand décerné par l'Académie française pour son roman Désert. En 2008, l'Académie suédoise a attribué à J. M. G. Le Clézio le prix Nobel de littérature, célébrant « l'écrivain de la rupture, de l'aventure poétique et de l'extase sensuelle, l'explorateur d'une humanité au-delà et en dessous de la civilisation régnante ».
Bio fournie par Gallimard (Nathalie Beul)

 

Pour les 10 ans du Prix Fu Lei, nous avons invité trois invités spéciaux chinois : M. Dai Sijie, M. Ge Zhaoguang, et Mme Tie Ning. M. Dai Sijie et M. Ge Zhaoguang ont rejoint les sept membres du jury lors de la délibération finale précédant la cérémonie de remise de prix, ainsi que deux lauréats de l'année dernière, Mme Lin Yuan et M. Zhang Zujian.

 

Dai Sijie

Né en 1954 à Putian dans la province du Fujian, Dai Sijie est un cinéaste et romancier chinois. Il vit en France depuis 1984, où il a étudié à Paris à l’Institut des hautes études cinématographiques.
Il est principalement connu pour ses romans Balzac et la Petite Tailleuse chinoise (Gallimard, 2000) et Le Complexe de Di (Gallimard, 2003) pour lequel il reçoit le prix Femina. Il est réalisateur du film Le Paon de Nuit qui remporte le Prix du Meilleur film chinois de la Fête Internationale du Film à Montréal.

Ge Zhaoguang

Né en 1950 à Shanghai, Ge Zhaoguang est professeur distingué du Centre de recherches de littérature et d’histoire et du Département d’Histoire à l’Université Fudan. Ses thèmes de recherche s’articulent particulièrement autour de l’histoire de la religion, de la pensée et de la culture chinoises. Depuis 2017, il est membre expert du Comité national du manuel scolaire. Il a notamment publié Le ‘chan’ et la culture chinoise (1986), Le taoïsme et la culture chinoise (1987), L’histoire de la pensée chinoise (en deux volumes, 1988, 2000).

 

Tie Ning

Mme Tie Ning, née en 1957 à Pékin, est une écrivaine chinoise. Elle préside la Fédération de littérature et d’art de Chine (China Federation of Literary and Art Circles), et préside l'Association des écrivains de Chine.  Ses œuvres principales sont (titres librements traduits) : Ah, Xiangxue, The Red Shirt Without Buttons, Wheat Straw Stack, Cotton Stack, Rose Door, How Long is Forever, Big-Bath Woman. Elle écrit également des nouvelles et des scénarios film.  Certains de ses livres sont traduits en anglais, français, allemand, japonais, russe, danois, espagnol. Elle reçoit en 2015 la décoration française de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Zhang Zujian (lauréat Prix Fu Lei 2017 « Essai »)

Zhang Zujian, Pékinois de souche et ouvrier de la métallurgie, a fait ses études de français à l'Institut des Langues étrangères No. 2 de Beijing (B.A.), à l’Université de Beijing (M.A) et à l’Université d’Etat de Pennsylvanie aux USA (Ph.D.). Enseignant de langues successivement à plusieurs établissements d’enseignement supérieur à Beijing, à Paris et aux USA. Actuellement professeur titulaire à Laney College à Oakland, en Californie. Le Prix Fu Lei 2009 a été décerné à Zhang Zujian pour sa traduction de La voie des masques (China Renmin University Press), ainsi que Le Prix Fu Lei 2017 dans la catégorie « Essai » pour sa traduction de La misère du monde (China Renmin University Press).

 

Lin Yuan (lauréate Prix Fu Lei 2017 « Littérature »)

Lin Yuan est née en 1981 à Chaozhou, dans le Guangdong. Diplômée de l’Université des Etudes internationales de Xi’an, elle a été présentatrice de la chaîne française de CCTV pendant trois ans avant de poursuivre ses études à l’Ecole supérieure de journalisme de Lille. Un hasard fait qu’elle a trouvé sa passion pour la traduction, depuis elle a traduit entre autres Un chasseur de lion et Le météorolgue d’Olivier Rolin, Rien ne s’oppose à la nuit et D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan. Le Prix Fu Lei 2017 dans la catégorie « Littérature » a été attribué à Lin Yuan pour sa traduction de Retour à Killybes (People’s Literature Publishing House / Shanghai 99 Readers Culture).